Géologie de l'Algérie : photo de la semaine

Une fois par semaine, une photo illustrant un aspect de la géologie de l'Algérie avec une brève explication.

13 octobre 2011

Le Lalla Khadidja (Massif du Djurdjura)

Photo : Moulley Charaf Chabou

Explication : Le Lalla Khadidja est le point culminant du massif du Djurdjura. Son altitude est de 2308 mètres. D’un point de vue géologique, cette partie du Djurdjura appartient à la Dorsale calcaire de Grande Kabylie qui s’étend  d’ouest en est sur un peu plus de 50 km avec une largeur qui n’excède pas 10 km. L’élément le plus marquant de la série sédimentaire de la Dorsale de Grande Kabylie est une puissante formation calcaire, datée du Lias inférieur et désignée sous le nom de « Calcaires massifs ». La dorsale kabyle a été subdivisée du Nord au Sud en trois unités qui se différencient par le faciès et l’épaisseur des calcaires : dorsale interne, médiane et externe. En général, les faciès traduisent des conditions de sédimentation de plus en plus profondes lorsque l’on passe des formations de la dorsale interne (dépôts littoraux ou épicontinentaux) à celles de la dorsale médiane (dépôts marneux et plus profonds du Crétacé à l’Eocène) puis aux formations de la dorsale externe (qui montrent souvent des radiolarites au Dogger-Malm). Le massif de Lalla Khadidja appartient à la dorsale externe.  Références : Dommergues et al. (2008) Geodiversitas 30(3) 539-576. Bouillin J.P. (1986) Bull. Soc. Géol. Fr. 8(2) 547-558.

Photo prise le 17/02/2011 à 17h36.

 

Archives - Page d'accueil du site - Photo suivante

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Site réalisé par : Moulley Charaf Chabou

La conception du site est inspirée du célèbre site APOD (Astronomy Picture of the Day)